Assurance auto

Oui. Au Québec, c'est la loi. Votre véhicule doit être assuré. L'exigence minimale est de 50 000 $ sur le passif. Quoique les limites de 1 M $ et 2 M $ soient plus courantes, nous recommandons une couverture plus large pour se protéger contre les accidents responsables, les incendies ou les vols.

Dans le cadre du système d’assurance sans faute, vous évitez les tracas de poursuivre l’assureur du conducteur en faute pour obtenir une indemnisation. Au lieu de cela, la SAAQ verse vos avantages sociaux, ce qui signifie généralement que vous obtenez un service plus rapide et plus pratique. Mais, qui est en faute dans un accident compte toujours. Si vous êtes responsable, ce verdict est inscrit dans votre dossier et votre assureur pourrait augmenter vos primes.

Si votre enfant conduit occasionnellement ou régulièrement votre véhicule, vous devez l’indiquer à votre courtier d’assurance en lui précisant le type d’utilisation qu’il en fait. Par exemple, s’il utilise votre voiture pour aller travailler, sortir la fin de semaine, se rendre à l’école ou dans le cadre de son emploi, vous devez le déclarer. Il en va de même pour votre conjoint ou toute autre personne qui utilise occasionnellement votre véhicule. Autrement, la réclamation en cas d’accident pourrait vous être refusée ou l’indemnité pourrait ne pas être totale.

Votre ami sera généralement couvert par votre assurance s’il emprunte votre voiture. En cas d’accident, c’est donc votre assurance qui devrait couvrir les dommages selon les modalités de votre contrat. Des conditions au contrat peuvent cependant s’appliquer. Il est donc important de déclarer toutes les personnes à qui vous prêtez votre véhicule afin que votre courtier ou votre agent en assurance de dommages soit en mesure de confirmer si votre protection est complète et qu’il puisse vous proposer des solutions. Par exemple, selon la fréquence à laquelle votre ami emprunte votre auto, vous devrez peut-être le déclarer comme conducteur occasionnel (voir question 5).

Alors qu’il conduisait votre véhicule, votre ami a été impliqué dans un accident pour lequel il n’est pas responsable ? Vous devriez être remboursé pour les dommages subis, et ce, même si vous n’avez souscrit qu’une protection en responsabilité civile (chapitre A).

En revanche, votre ami est responsable de l’accident ? Pour pouvoir être indemnisé, vous devrez avoir souscrit une assurance contre les dommages au véhicule (chapitre B). Si vous ne l’avez pas et que votre ami a ajouté l’avenant F.A.Q. n° 27 à son propre contrat d’assurance, vous pourriez être indemnisé en vertu de cet avenant (voir la question 6 pour plus d’information au sujet de l’avenant F.A.Q. n° 27).

Enfin, sachez que si votre ami est au volant du véhicule au moment de l’accident, il est considéré comme le « gardien » du véhicule. L’accident sera donc inscrit à son dossier de conducteur au Fichier central des sinistres automobiles, même s’il n’a pas d’assurance automobile. Donc, advenant qu’il veuille se procurer un jour une assurance, il doit savoir que cet accident aura été porté à son dossier et qu’il pourra être pris en compte lors de la demande de soumission. Toute vérité est bonne à dire lorsqu’on parle à son agent ou son courtier en assurance de dommages !

Si votre contrat de location à long terme contient une clause de garantie d’écart, comme c’est généralement le cas, vous n’avez pas à assumer l’écart de 5 000 $. Vous donnez simplement les clés à votre locateur et les 15 000 $ indemnisés par l’assureur. D’où l’importance de vérifier que cette clause figure au contrat de location à long terme!

Assurance habitation

La valeur à neuf est la valeur pour remettre à l’état neuf ou pour remplacer le bien s’il n’est pas réparable. Par exemple, en cas de réclamation pour une maison incendiée, l’assureur priorisera l’utilisation de matériaux neufs pour la réparation du bâtiment ou, si nécessaire, sa reconstruction, et ce, jusqu’au montant de la valeur assurée. La plupart des contrats prévoient la valeur à neuf.

Dans l’option valeur au jour du sinistre, l’assureur tient compte de la dépréciation du bien en raison de l’usure et accorde une somme inférieure à la valeur à neuf.

À partir du moment où vous commencez à apporter des biens dans la nouvelle demeure, le contrat d’assurance couvre l’ancienne adresse et la nouvelle pendant 30 jours. Informez votre courtier en assurance de dommages dès que vous connaissez votre nouvelle adresse, plutôt que d’attendre d’y être définitivement installé.

Lors de votre prise de décision en tant que locataire, vous devrez prendre en considération le coût de remplacement de l’ensemble de vos biens, si un feu venait à ravager votre logement. En établissant l’inventaire de vos biens, vous pourriez être surpris de la quantité et de la valeur de ces derniers, d’où l’importance de les protéger avec une assurance habitation. De plus, l’assurance « responsabilité civile » est habituellement comprise dans la police d’assurance habitation. Si vous oubliez de fermer le robinet d’eau de votre baignoire et que l’eau coule dans l’appartement de l’étage inférieur, vous devriez assumer personnellement les dommages causés au voisin, dans le cas où vous n’auriez pas souscrit une assurance habitation. Or, les montants peuvent grimper très vite. Demandez une soumission à votre courtier d’assurance.

Oui, puisque vous travaillez de chez vous (activités professionnelles), des exclusions ou limitations s’appliquent à votre contrat d'assurance. Des renseignements additionnels sont nécessaires pour vous assurer d'une protection adéquate sur vos biens ainsi que votre responsabilité civile.

Oui, ces informations sont nécessaires et des modifications doivent être apportées à votre contrat d'assurance. Pour s’assurer que les installations sont conformes et sécuritaires, une inspection pourrait être effectuée par l’assureur.

Assurance commerciale

En tant que propriétaire d'une petite entreprise, vous reconnaissez l'importance de maintenir vos dépenses aussi basses que possible. Encore plus, si vous démarrez une nouvelle entreprise. La réalisation de l'ouverture de votre entreprise de rêve prend beaucoup de temps et souvent, un investissement financier considérable. En tant que propriétaire d'entreprise, vous faites de votre mieux pour être rentable, et l'assurance peut souvent descendre au bas de la liste, ce qui peut être très dramatique pour toute entreprise. Le fait d'avoir une police d'assurance pour les petites entreprises pourrait vous éviter, ainsi qu'à votre entreprise, de fermer à la suite d'une perte coûteuse au début de votre démarrage. Sinon, vous ne pourrez peut-être pas assumer les coûts financiers pour maintenir votre entreprise en vie. Cette police est plus abordable que vous ne l'imaginez et elle offre un ensemble complet de protections pour protéger votre entreprise à très faible coût.

L'assurance responsabilité civile commerciale, également connue sous le nom d'assurance CGL, est conçue pour protéger votre entreprise contre les blessures corporelles, pour les blessures pouvant survenir dans vos locaux commerciaux, les dommages matériels causés par les opérations commerciales ou le produit. L'assurance CGL est un élément fondamental de votre police d'assurance.

Blessures corporelles:

Les glissades et les chutes sont un bon exemple des causes de blessure corporelle qui serait couverte par votre CGL. Les glissades se produisent lorsque les marches ou la surface du sol de votre entreprise sont mouillées, glissantes, glacées ou bloquées par un objet. La personne blessée poursuivra généralement l'entreprise pour des dommages tels que la perte de salaire, les avantages sociaux, les paiements de médicaments sur ordonnance, les soins personnels et autres.


Dommages matériels:

La police d’assurance peut couvrir les dommages aux biens corporels des tiers. Par exemple, un plombier change la tuyauterie d'une nouvelle salle de bain. Malheureusement, il oublie de couper l'eau et inonde toute la maison. Le tiers poursuit le plombier pour 250 000 $ de dommages et intérêts.

Dans cet exemple, la compagnie d'assurance paierait le coût de la poursuite jusqu'à la limite de votre couverture par la police d'assurance responsabilité civile, tous les frais d'avocat pour défendre l'entreprise et le jugement final si l'affaire est portée devant les tribunaux. Certaines affaires sont réglées avant ce point, se produisant lorsque les deux parties conviennent volontairement d'un montant de dommages et intérêts à l'amiable. L'un des avantages de l'assurance est que la compagnie d'assurance aide souvent les entreprises à régler leurs litiges. Les règlements à l'amiable sont souvent moins coûteux pour la compagnie d'assurance et prennent moins de temps pour tous.

L'assurance responsabilité professionnelle protège votre entreprise contre les risques auxquels vous pourriez être confronté dans la prestation de vos services ou projets professionnels. Cette couverture est également connue sous le nom d'assurance erreurs et omissions (assurance E&O) pour protéger les professionnels de leur risque de responsabilité professionnelle. Ceux-ci sont fréquemment poursuivis par un client, notamment pour une erreur, une négligence ou un manquement à livrer un projet conformément à des normes en particulier.

Vous devriez envisager une couverture E&O si votre entreprise est dans l’un des domaines suivants:

  • Entreprise informatique
  • Architectes et ingénieurs
  • Société de médias
  • Agences d'Emploi / Recruteurs
  • Gestionnaire d'immeuble
  • Ou toute autre entreprise qui conçoit, consulte ou fournit des conseils

Alors que la plupart des entreprises ont une assurance responsabilité civile commerciale, la cyber-assurance est généralement exclue d'une police d'assurance commerciale générale. Votre police d'assurance commerciale standard exclura très probablement la violation de données due à une attaque de pirates informatiques, le coût des notifications (frais pour notifier la violation de données due à un tiers concerné requis par la loi) ou la cyber-extorsion, la menace de pirates informatiques de divulguer des données confidentielles, sauf si vous payez une somme spécifiée.

La cyber-assurance ne peut pas empêcher une violation de données de se produire, mais elle protège votre entreprise contre les pertes financières en cas de violation.

La réalité est que de nombreuses entreprises devraient sérieusement envisager d'inclure une couverture contre les interruptions d'activité. Des pertes imprévues peuvent interrompre ou ralentir votre entreprise à tout moment, ce qui provoque une situation d’instabilité et des conditions financières difficiles. Les pertes subies peuvent se produire de nombreuses façons. Pour les propriétaires d'entreprises, ils peuvent subir des dommages à leur propriété et devoir passer du temps à réparer et à remplacer. Ils pourraient avoir à fermer leurs portes tout en continuant à prendre en charge les dépenses comme le paiement du salaire des employés, les dépenses permanentes et les divers frais fixes. C'est encore plus traumatisant lorsque votre entreprise ne génère pas de revenus. Par conséquent, avoir cette couverture est crucial pour la survie de chaque entreprise.

Soumettre votre réclamation

Chez LMBF, nous comprenons qu'une réclamation n'est jamais agréable et c'est pourquoi nous favorisons un processus de réclamation simple et efficace.

Contactez votre courtier, nous sommes disponibles par téléphone au 1 (855) 333-4630 ou par courrier au claims@lmbf.ca

Contact d'urgence 24/7

En cas d'urgence, un service de réclamation 24/7 est disponible avec toutes nos compagnies d'assurance.

Intact assurance 1-866-464-2424
L'Unique assurance 1-800-463-4800
Assurance Economical 1-888-875-8088
Promutuel assurance 1-888-590-2433
Aviva assurance 1-866-692-8482
RSA assurance 1-800-319-9993
Optimum assurance 1-800-361-7653
Pafco assurance 1-877-463-2727